Redressement judiciaire : l'effet du plan de cession sur les intérêts arrêtés

Redressement judiciaire : l'effet du plan de cession sur les intérêts arrêtés

Le plan de cession mettant fin à la procédure de redressement judiciaire ne semble avoir aucun effet sur les intérêts nés des créances antérieures arrêtés par le jugement d'ouverture.

Vous êtes abonné(e) : identifiez-vous

Pour vous abonner :

Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.